top of page

L'échauffement: L'importance d'une bonne détente


Avant de dérouler nos reprises à l’écurie, avant de rentrer en piste ou avant une course, on nous a toujours appris à détendre nos chevaux, c’est un vrai rituel mais qui est parfois trop écourté. Mais qu’est-ce qu’un bon échauffement et à quoi sert-il exactement ?


  • L’échauffement des muscles, quel est l’intérêt ?

L’échauffement sur nos animaux permet, comme pour les humains, de préparer les muscles en douceur pour l’effort qui va suivre et surtout éviter certaines blessures, surtout pour nos chevaux qui sont souvent au box une partie de la journée. Pendant les exercices qui seront réalisés ensuite, que ce soit une simple reprise, un concours ou une course, les muscles auront besoin de beaucoup d’énergie et de répondre tout de suite à la demande. C’est pourquoi l’échauffement est primordial pour les alimenter et leur apporter le nécessaire. Il permet au corps d’augmenter sa fréquence cardiaque et respiratoire progressivement, il augmente aussi la production de synovie (liquide présent dans les articulations pour assurer leur bon fonctionnement en les lubrifiant). Il permet aussi de réveiller les terminaisons nerveuses qui sont les filières de la production d’énergie.


  • Qu’est-ce qu’un bon échauffement ?

L'échauffement doit se faire progressivement, il doit être adapté au caractère de votre animal, à l’effort dont vous vous préparez par la suite mais aussi aux conditions climatiques. Il sera plus long durant la période hivernale que l'été car la température du corps mettra plus de temps à augmenter.

L’échauffement commence dès que votre cheval est prêt, le faire marcher en main environ 5/10min avant de sangler et de monter est la meilleure façon de débuter celui-ci.

Le temps idéal d’un échauffement est d’environ 30min, évidement tout dépend de l’effort demandé ensuite. Le tout est de s’adapter à son animal et à ce que vous allez lui demander après, choisissez les bons exercices en détente qui préparerons au mieux son corps.


  • Astuce :

Pour les chevaux ayant mal au dos, vous pouvez faire galoper votre cheval en détente avant de le faire trotter. En effet, le trot n’induit pas de flexion et d’extension du dos. Les mouvements flexion/extension sont passifs et sont dûs à l’inertie de la masse viscérale. Le dos va alors se tendre pour résister à ce poids au lieu de se détendre comme on le voudrait.

Si vous galopez, la flexion et l’extension du dos se fera et il y aura une corrélation avec le mouvement des viscères.



  • Les chevaux s’échauffent en course ?

En effet, les chevaux de courses ont des échauffements avant de courir. La course, contrairement à une reprise de dressage par exemple, dure peu de temps mais demande un effort très intense, c’est pourquoi les entraineurs prêtent attention à l’échauffement de leurs chevaux.

Lorsque les chevaux arrivent aux courses, ils sont beaucoup marchés dans les ronds de présentation ou au sein des écuries.

Dans les courses de trot, on appelle l’échauffement un « heat ». Il se réalise généralement 1h avant la course. Le cheval, après avoir marché plusieurs minutes à son arrivée, fait un tour de piste au petit trot pour ensuite accélérer la cadence sur environ 500m. Le heat ne dure pas plus de 15min. Il sera ensuite marché quelques minutes entre son échauffement et sa course puis sera remis à son box / stalle pour uriner et se reposer avant l’effort.

Pour ce qui est des courses de galopeurs, les chevaux n’ont pas de « heat » mais sont marchés beaucoup plus que les trotteurs avant le rentrer en piste, environ 1h.



  • En quoi puis je intervenir?

Pour bien préparer l’échauffement, je peux réaliser un massage de préparation juste avant que le cheval ou le chien soit préparé. Un massage réalisé en 15min environ avec des techniques plutôt dynamiques qui préparent le corps et les muscles pour avoir un animal disponible directement à l’échauffement.



N'hésitez pas à me contacter pour tout renseignement.






13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page